Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2011 5 02 /09 /septembre /2011 13:31

Abel et Caïn sur le ring

 

affiche-warrior.jpghttp://nicolasfurno.com/files/planc/35.png

Le pari réussi de Warrior consiste à faire sentir la sueur et le sang dans un film de tournoi proche de la série B sérieuse.

 

Crise de confiance profonde. Les États-Unis ont toujours aimé les histoires de modestes qui s'en sortent par le haut. Pourtant, la crise économique actuelle et le déclin d'influence des compatriotes à tonton Obama semblent relancer un besoin épidermique de bander les muscles. A la fin des années 80- début 90, temple des Républicains guidés par le couple Reagan- Bush, la mise à mort du bloc de l'Est avait conforté peu à peu le pays dans sa sûreté. Une époque de marioles où les Chuck Norris et consorts faisaient les coqs. Le film de tournois, série B au programme huilé, est à la mode. Un style que reprend à son compte Warrior. S'il se prend légèrement trop au sérieux,il n'en garde pas moins un certain recul amusé du genre.

 

article-warrior.jpg

En se plongeant dans une histoire de famille où deux frères fortement bodybuldés règlent leurs comptes, Gavin O'Connor tente une prospection sociale d'un pays en crise. Au-delà du père ex-alcoolique et de la mère disparue se retrouve une fêlure bicéphale. D'un côté Tommy, masse de muscles et ancien marine, se reconstruit dans la douleur après un passage irakien. Sa quête rédemptrice apparaît de loin la moins bien traitée. En revanche, celle de son frère Brendan, prof de physique endetté, ressemble plus au portrait de l’américain moyen. Il est le travailleur empêtré par les rêves et les obligations familiales. Tout deux dans leurs coins reprennent le combat d'arts martiaux mixtes. Au cours d'un tournoi avec gros lot à la clé, les deux frères ennemis règlent à distance leurs comptes tels des Abel et Caïn féroces.

 

article-warrior-2.jpg

L'idée de fondre le drame familial dans un ouragan de sauvagerie offre un bel écrin à Warrior. The Wrestler avait ouvert la voie. Mêmes forces, mêmes faiblesses. Quelques fioritures de styles viennent alourdir la sauce. Heureusement, Warrior évite le terrible écueil de Fighter, dégoulinant voyeurisme digne d'une émission de Jean-Luc Delarue. En dépit de menues idées de la part de David O'Russell, le film ne forgeait aucune tension dans les combats, n'arrivait jamais à mettre en scène le sacrifice. Le drame des frères Conlon parvient ici à illustrer qu'à qui perd gagne. Dans tous les cas de figures, il y aura dans le dénouement de Warrior de la casse.

 

article-warrior-3.jpg

Les gueules cassées de Tom Hardy et Joel Edgerton imposent leurs masses monolithiques pour mieux exploser dans les combats. Deux styles se côtoient. Tom/ Tommy cogne fort et vite, puis s'efface tel un héros de l'ombre quand l'outsider Joel/ Brendan incarne l'abnégation et la tactique. La force brute face à la malice, oui, nous voilà vraiment en face d'Abel et Caïn. Les combats communiquent la hargne et la sueur. Le goût du sang dans la bouche se fait sentir et les coups fusent. Le montage alterne légère confusion dû à des cadres trop serrés et fulgurance endiablée. Au final, Warrior frappe fort, abasourdit dans son final épique (bien que cliché).

 

Warrior, de Gavin O'Connor, avec Joel Edgerton, Tom Hardy, Jennifer Morrison (U.S.A., 2h20 ,2011)

 

Sortie de 14 septembre

 

La bande-annonce de Warrior :

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by alexandre mathis - dans sortie en 2011
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Critiques cinémas d'hier et d'aujourd'hui
  • Critiques cinémas d'hier et d'aujourd'hui
  • : Qu'ils viennent de sortir en salles ou qu'ils fassent partie de la légende, tous les films risquent un jour de passer à la moulinette de l'incorruptible critique de ce blog.
  • Contact

Twitter/ Facebook

Plan-c : critiques cinéma d'hier et d'aujourd'hui   

Faites également la promotion de votre Page

Graduation

http://nicolasfurno.com/files/planc/00.png A fuir !

http://nicolasfurno.com/files/planc/05.png

http://nicolasfurno.com/files/planc/10.png

http://nicolasfurno.com/files/planc/15.png

http://nicolasfurno.com/files/planc/20.png

http://nicolasfurno.com/files/planc/25.png Pas Mal.

http://nicolasfurno.com/files/planc/30.png

http://nicolasfurno.com/files/planc/35.png

http://nicolasfurno.com/files/planc/40.png

http://nicolasfurno.com/files/planc/45.png

http://nicolasfurno.com/files/planc/50.png Indispensable !

Le film d'Octobre

affiche drive

Dans l'actu

Bientôt au cinéma :

affiche contagion affiche l'ordre et la morale affiche take shelter

 

Récemment sortis :

affiche les géants affiche les marches du pouvoir affiche l'exercice de l'état affiche intouchables affiche poulet aux prunes affiche la couleur des sentiments affiche tintin affiche the artist affiche drive affiche le skylab affiche dream house affiche les hommes libres affiche alice affiche l'apollonide affiche la nouvelle guerre des boutons affiche restless affiche la guerre des boutons affiche crazy stupid love affiche warrior affiche carré blanc affiche présumé coupable affiche putty hill affiche la grotte des rêves perdus affiche la guerre est déclarée affiche blackthorn affiche cowboys & envahisseurs affiche la piel que habito affiche captain america affiche melancholia affiche la planète des singes les origines affiche mes meilleures amies affiche green lantern affiche super 8 affiche une vie tranquille