Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juin 2011 1 27 /06 /juin /2011 00:01

Enfantillages

 

affiche-transformers-3.jpghttp://nicolasfurno.com/files/planc/10.png

Comme si deux épisodes n'avaient pas suffit, le maitre du mauvais cinéma à grand spectacle ressert un troisième long-métrage fastidieux des robots-combattants.

 

Peut-être que le blocage vient du principe même : voir de grands enfants jouer comme s'ils avaient 6 ans a quelque chose de ridicule. Avec la saga Transformers, on assiste aux enfantillages d'un réalisateur friqué qui met en scène des robots géants qui se battent. Summum du rêve de petit garçon, ces machines se déguisent en véhicules. Aux commandes, le désormais célèbre Michael Bay, alter-égo de Roland Emmerich dans le foutraque et la réalisation avec les pieds. Pour Transformers 3, James Cameron a eu la bonne idée de lui suggérer de le tourner en 3D. Non pas que le résultat soit grandiose, loin sans faut. Seulement, Bay s'oblige à aérer ses cadres. Lui qui a toujours confondu dynamisme et mouvement illisible fait de Transformers 3 son film le plus lisible de tous.

 

article-transformers-3.jpg

Il fallait bien ça pour éviter le mal de tête au bout des 2h30 du périple dans lequel Shia Labeouf ne fait toujours pas ses preuves. Le pauvre petit chou a beau sauver le monde deux fois, il n'a pas de job. Par contre, il a une jolie pépé dans son lit. Exit Megan Fox, bonjour l'ancien mannequin de Victoria's Secret Rosie Huntington-Whiteley. Sa première apparition à l'écran donne le ton : ses fesses en mouvement lancinant. Jamais avare d'humour beauf, Bay s'en donne à cœur joie. Un rôle de potiche que remplit sans trop de mal la jeune actrice. De toute façon, quitte à trouver du divertissement, il faut faire avec apparemment.

 

article-transformers-3.2.jpg

Il faut aussi supporter une première heure longue à mettre tout en place. Pourtant, l'intro sur la lune montre une certaine classe. Elle rejoue les premiers pas de l'Homme sur fond d'exploration d'un vaisseau étrange. Le film s'amuse à justifier la course spatiale sur fond de menace extra-terrestre. Il faut prendre son mal en patience pour découvrir l'ampleur des dégâts, jusqu'à une destruction quasi-totale de Chicago plutôt bien foutu. L'esbroufe technologique comme faux écran à la vacuité générale, tel est le leitmotiv de Michael Bay. Alors quand il essaie de nous émouvoir sur les risques que courent les Autobots, rien ne se passe. L'humanisation de ces grosses machines semble peine perdue. Il aurait mieux fait de développer quelques rôles secondaires pourtant alléchants.

 

article-transformers-3-.-1.jpg

John Malkovich se voit attribué un personnage comique qui disparaît trop vite, Frances McDormand, si fantastique chez les frères Coen, n'apporte pas grand chose, et que dire de Patrick 'Dr Mamour' Dempsey, ridicule. Un Tranformers ne serait pas vraiment complet sans ses incohérences et la confusion relative des mouvements. Car le génie de Bay est là : arriver à rendre incompréhensible des actions toutes bêtes. Quant à cet espèce de fétichisme du ralenti, il appuie juste les effets spéciaux. En lieu et place d'un divertissement, Transformers 3 montre juste ses atouts plastiques. Autant dire qu'il ne sert à rien.

 

Transformers 3 de Michael Bay, avec Shia Labeouf, Rosie Huntington-Whiteley, Patrick Dempsey

 

Sortie le 29 juin

 

La bande-annonce de Transformers 3 :

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by alexandre mathis - dans sortie en 2011
commenter cet article

commentaires

tootsif 28/06/2011 21:49



Moi j'aime bien le sous-titre du film ! Rien que pour demander une place pour la facecachée de la lune j'ai envie d'aller le voir ^^


 


Plus sérieusement un jour Bay comprendra que pour qu'une scène de baston dépote il suffit pas de mettre 10 000 plans à la seconde



alexandre mathis 28/06/2011 22:36



le coup du Dark Side of The Moon est mal exploité. Surtout que nous on ne nous che rien. pourtant le tout début est pas mal du tout.



Flow 27/06/2011 18:43



L'esbroufe technologique comme faux écran à la vacuité générale, tel est le leitmotiv de Michael Bay.


Ouais c'est bien dit ça. J'irai peut-être voir ce "divertissement".



alexandre mathis 28/06/2011 22:35



pas évident qu'il te divertisse tant que ça.



Dom 27/06/2011 01:02



Si ta phrase finit sur l'affiche, j'achète le DVD et le Blu-ray !



alexandre mathis 28/06/2011 22:34



je sens que tu vas faire des économies là.



Dom 27/06/2011 00:20



Oops, j'ai fait n'importe quoi avec mon commentaire à moitié en noir... désolé !



Dom 27/06/2011 00:12



Oulala, mais tu as atomisé le film !
" Car le génie de Bay est là : arriver à rendre incompréhensible des actions toutes bête"
=> Cette formule est magique ! 



alexandre mathis 27/06/2011 00:20



j'ai la réputation d'être un méchant tu sais. tu penses que ma phrase pourrait finir sur l'affiche ?



Présentation

  • : Critiques cinémas d'hier et d'aujourd'hui
  • Critiques cinémas d'hier et d'aujourd'hui
  • : Qu'ils viennent de sortir en salles ou qu'ils fassent partie de la légende, tous les films risquent un jour de passer à la moulinette de l'incorruptible critique de ce blog.
  • Contact

Twitter/ Facebook

Plan-c : critiques cinéma d'hier et d'aujourd'hui   

Faites également la promotion de votre Page

Graduation

http://nicolasfurno.com/files/planc/00.png A fuir !

http://nicolasfurno.com/files/planc/05.png

http://nicolasfurno.com/files/planc/10.png

http://nicolasfurno.com/files/planc/15.png

http://nicolasfurno.com/files/planc/20.png

http://nicolasfurno.com/files/planc/25.png Pas Mal.

http://nicolasfurno.com/files/planc/30.png

http://nicolasfurno.com/files/planc/35.png

http://nicolasfurno.com/files/planc/40.png

http://nicolasfurno.com/files/planc/45.png

http://nicolasfurno.com/files/planc/50.png Indispensable !

Le film d'Octobre

affiche drive

Dans l'actu

Bientôt au cinéma :

affiche contagion affiche l'ordre et la morale affiche take shelter

 

Récemment sortis :

affiche les géants affiche les marches du pouvoir affiche l'exercice de l'état affiche intouchables affiche poulet aux prunes affiche la couleur des sentiments affiche tintin affiche the artist affiche drive affiche le skylab affiche dream house affiche les hommes libres affiche alice affiche l'apollonide affiche la nouvelle guerre des boutons affiche restless affiche la guerre des boutons affiche crazy stupid love affiche warrior affiche carré blanc affiche présumé coupable affiche putty hill affiche la grotte des rêves perdus affiche la guerre est déclarée affiche blackthorn affiche cowboys & envahisseurs affiche la piel que habito affiche captain america affiche melancholia affiche la planète des singes les origines affiche mes meilleures amies affiche green lantern affiche super 8 affiche une vie tranquille