Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juillet 2011 4 07 /07 /juillet /2011 17:48

La vie est belle

 

affiche-la-guerre-est-declaree.jpghttp://nicolasfurno.com/files/planc/50.png

Avec une liberté comme rarement vue ces derniers temps, le second-long métrage de Valérie Donzelli raconte une histoire d'amour par le prisme d'une lutte contre une tumeur. Drôle, émouvant, parfait dans son genre.

 

Il arrive que des films percutent tout sur leur passage. Le nouveau de Valérie Donzelli est de ceux-là. « T'as retenu tout ce qu'il a dit ?  - Non pas vraiment, mais faut retenir que c'est positif » clament les personnages, énergie toute visible à courir dans les couloirs de l'hôpital. La vitalité de La guerre est déclarée passe par un optimisme fou. Récit inspiré de sa vraie expérience avec son ancien compagnon Jérémie Elkaïm, l'actrice-réalisatrice prend à bras le corps un sujet souvent mal traité au cinéma : la maladie. C'est parce qu'il évite le larmoyant que le film bouleverse, et fait du coup pleurer. La guerre est déclarée déplace l'intrigue autour d'une histoire d'amour. Si la maladie de leur enfant vient enrailler la machine, il est aussi un moteur à la romance. Le couple, malicieusement appelé Roméo et Juliette, se confronte au monde réel. Entre les blocs opératoires et les rares soirées avec les amis, le grand écart paraît infaisable.

 

article-la-guerre-est-declaree.jpg

C'était sans compter sur Donzelli, fée pleine d'idées. Elle s'appuie sur un tournage léger, à savoir une équipe réduite (8 à 10 personnes), de la lumière et des décors naturels et le fameux 5D tant à la mode. Le tout sur un petit mois. A partir de là, le film saupoudre son drame d'épices colorées faites de maintes idées de mise en scène. Avec quelques ralentis, des travellings et des petits effets spéciaux artisanaux, Donzelli expérimente sans peur. La B.O. s'appuie sur une sorte de playlist de Ipod, comme pour marquer chaque instant d'une vie. Longue de huit ans, cette histoire se forge sur l'ellipse où chaque étape du suivi médical se voit soutenu par une véritable petite troupe impliquée (les parents, les grand-parents, les amis).

 

article-la-guerre-est-declaree-2.jpg

Par la comédie, l'intrigue désamorce la gêne allant même jusqu'à s'en moquer. La guerre est déclarée trouve la lumière et la couleur dans ses instants les plus sombres. Au lieu d'appuyer les conflits, les personnages s'évadent vers ce qui apparaît comme le plus serein. La permutation des narrateurs fait penser qu'ils se relaient au chevet d'un enfant convalescent. Car le film ne prend pas en otage (drôle d'expression) l'émotion. On sait que le gamin survit dès la première scène. Mais la portée émotionnelle de l'ensemble ne peut aucunement laisser de marbre. La jeune cinéaste arrive à maitriser ce qui aurait pu aller dans tous les sens. Sauf qu'elle mène son film avec la même détermination qu'elle songe aider son petit garçon.

 

article-la-guerre-est-declaree-3.jpg

L'aspect autobiographique n'inhale en rien la portée universelle. L'histoire de couple reste au centre et se retrouve très bien illustrée socialement. Il y a un équilibre entre moments graves et légers. La détente se fait en musique, en soirée, en couple qui se font des confidences. Par le naturel de ses acteurs, par les prises dans un vrai hôpital en activité et par cette frimousse d'un nourrisson qui semble réagir comme son personnage, La guerre est déclarée s'affirme comme la plus belle œuvre de l'année sur la parentalité. Parfait.

 

La guerre est déclarée, de Valérie Donzelli, avec elle-même, Jérémie Elkaïm, Brigitte Sy (Fra., 1h50, 2011)

 

Sortie le 31 août

 

La bande-annonce de La guerre est déclarée :

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by alexandre mathis - dans sortie en 2011
commenter cet article

commentaires

Pascale 23/09/2011 16:25



Explique à maman comme une autobiographie peut inhaler l'autre truc là, comme tu dis !



anarion 05/09/2011 11:37



Je trouve que c'est presque un film d'action au sens premier. C'est aussi un film rempli d'effets mais totalement anti-spectaculaires!
Les scènes dures (les annonces, etc..) sont presque tout le temps dépourvues de musique, dans l'action brute, tragique en elle même sans qu'il y ait besoin de le souligner! Et à coté de ça, la
solidité et la volonté de continuer à vivre vient remplie d'effets divers et variés dans les entre-deux, les après-chocs! Ca ça me plait!

A comparer avec l'ignoble bande annonce du film sur Ang-Sung Suu Kyi de Besson!! Non mais on croit rêver!



alexandre mathis 05/09/2011 12:21



ah mais réussir à faire un parallèle avec la BA du Besson, tu y vas fort. Mais oui, sublime film, j'ai vraiment eu des réactions épidermiques fortes en le découvrant.



lael 08/07/2011 02:46



alléchant ta critique ! je le note sur ma liste :)



alexandre mathis 12/07/2011 19:24



il faut le noter en rouge et en gros : 31 août !



Présentation

  • : Critiques cinémas d'hier et d'aujourd'hui
  • Critiques cinémas d'hier et d'aujourd'hui
  • : Qu'ils viennent de sortir en salles ou qu'ils fassent partie de la légende, tous les films risquent un jour de passer à la moulinette de l'incorruptible critique de ce blog.
  • Contact

Twitter/ Facebook

Plan-c : critiques cinéma d'hier et d'aujourd'hui   

Faites également la promotion de votre Page

Graduation

http://nicolasfurno.com/files/planc/00.png A fuir !

http://nicolasfurno.com/files/planc/05.png

http://nicolasfurno.com/files/planc/10.png

http://nicolasfurno.com/files/planc/15.png

http://nicolasfurno.com/files/planc/20.png

http://nicolasfurno.com/files/planc/25.png Pas Mal.

http://nicolasfurno.com/files/planc/30.png

http://nicolasfurno.com/files/planc/35.png

http://nicolasfurno.com/files/planc/40.png

http://nicolasfurno.com/files/planc/45.png

http://nicolasfurno.com/files/planc/50.png Indispensable !

Le film d'Octobre

affiche drive

Dans l'actu

Bientôt au cinéma :

affiche contagion affiche l'ordre et la morale affiche take shelter

 

Récemment sortis :

affiche les géants affiche les marches du pouvoir affiche l'exercice de l'état affiche intouchables affiche poulet aux prunes affiche la couleur des sentiments affiche tintin affiche the artist affiche drive affiche le skylab affiche dream house affiche les hommes libres affiche alice affiche l'apollonide affiche la nouvelle guerre des boutons affiche restless affiche la guerre des boutons affiche crazy stupid love affiche warrior affiche carré blanc affiche présumé coupable affiche putty hill affiche la grotte des rêves perdus affiche la guerre est déclarée affiche blackthorn affiche cowboys & envahisseurs affiche la piel que habito affiche captain america affiche melancholia affiche la planète des singes les origines affiche mes meilleures amies affiche green lantern affiche super 8 affiche une vie tranquille