Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 août 2011 3 24 /08 /août /2011 15:16

Leçon de drague

 

affiche-crazy-stupid-love.jpghttp://nicolasfurno.com/files/planc/30.png

Quelque part entre Hitch et Love Actually, Crazy Stupid Love crée une mosaïque touchante de personnages à la recherche de l'amour.

 

En 2003, Will Smith se la jouait beau gosse dans une comédie risible au pitch prometteur : Hitch. En vain. Pourtant, la mode du coaching offrait un écrin en or pour s'amuser de l'art de la séduction. Crazy Stupid Love reprend en partie le principe, cette fois-ci avec quelqu'un de bien plus crédible : Ryan Gosling (Drive, Blue Valentine). Le raté de l'histoire est l'éternel Steve Carrel. S'il n'est plus puceau à quarante ballets, son personnage Cal écume sa rage d'être cocu en couinant sa détresse au bar du coin. Le tombeur de service, Jacob (Gosling donc) offre ses services pour en faire une machine à soulever de la meuf.

 

article-crazy-stupid-love.jpg

Le principal intérêt du film est de diluer cette idée vite lassante derrière une myriade de personnages travaillés. Parmi eux, le fils de Cal, 13 ans, amoureux de sa baby-sitter. Cette dernière fantasme plutôt sur le père de famille pendant que la mère divorcée ne se satisfait pas de son cocufiage en règle avec Kevin Bacon. On retrouve dans cet ensemble la même patte émotive de Richard Curtiz quand il faisait Love Actually. Une acuité particulière à ne pas empiler la drôlerie pour le gag soulage un film où la lourdeur guette, la faute à une écriture trop maladroite. Malgré la présence de Carell, rien à voir ici avec une comédie apatowienne dans son déferlement de situations désopilantes et dans la manière de capter la famille. Cela manque de temps à autres et l'aspect comique n'est pas la principale force du film.

 

article-crazy-stupid-love-2.jpg

L’enchevêtrement des situations suffit au cocasse et met en avant les défauts de chacun. Carell porte sur lui la crise de la quarantaine quand Juliane Moore en incarne la version lumineuse. L’homme, parfois misogyne, y apparaît comme perfectible mais jamais relou. Par le truchement de l'ado amoureux se forge la douceur émotive d'une grande famille aux rebondissements bien amenés. Reste quelques lourdeurs et une écriture inégale (surtout à la fin). Néanmoins, la gêne profonde de chacun de ses cœurs d’artichauts suffit à cristalliser des enjeux forts, jusqu'à émouvoir en partie. Une sorte de rom-com du dimanche soir plus malicieux que la moyenne.

 

Crazy Stupid Love, de Glenn Ficarra et John Requa, avec Steeve Carell, Ryan Gosling, Julianne Moore (U.S.A., 1h57, 2011)

 

Sortie le 14 septembre

 

La bande-annonce de Crazy Stupid Love :

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by alexandre mathis - dans sortie en 2011
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Critiques cinémas d'hier et d'aujourd'hui
  • Critiques cinémas d'hier et d'aujourd'hui
  • : Qu'ils viennent de sortir en salles ou qu'ils fassent partie de la légende, tous les films risquent un jour de passer à la moulinette de l'incorruptible critique de ce blog.
  • Contact

Twitter/ Facebook

Plan-c : critiques cinéma d'hier et d'aujourd'hui   

Faites également la promotion de votre Page

Graduation

http://nicolasfurno.com/files/planc/00.png A fuir !

http://nicolasfurno.com/files/planc/05.png

http://nicolasfurno.com/files/planc/10.png

http://nicolasfurno.com/files/planc/15.png

http://nicolasfurno.com/files/planc/20.png

http://nicolasfurno.com/files/planc/25.png Pas Mal.

http://nicolasfurno.com/files/planc/30.png

http://nicolasfurno.com/files/planc/35.png

http://nicolasfurno.com/files/planc/40.png

http://nicolasfurno.com/files/planc/45.png

http://nicolasfurno.com/files/planc/50.png Indispensable !

Le film d'Octobre

affiche drive

Dans l'actu

Bientôt au cinéma :

affiche contagion affiche l'ordre et la morale affiche take shelter

 

Récemment sortis :

affiche les géants affiche les marches du pouvoir affiche l'exercice de l'état affiche intouchables affiche poulet aux prunes affiche la couleur des sentiments affiche tintin affiche the artist affiche drive affiche le skylab affiche dream house affiche les hommes libres affiche alice affiche l'apollonide affiche la nouvelle guerre des boutons affiche restless affiche la guerre des boutons affiche crazy stupid love affiche warrior affiche carré blanc affiche présumé coupable affiche putty hill affiche la grotte des rêves perdus affiche la guerre est déclarée affiche blackthorn affiche cowboys & envahisseurs affiche la piel que habito affiche captain america affiche melancholia affiche la planète des singes les origines affiche mes meilleures amies affiche green lantern affiche super 8 affiche une vie tranquille