Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 août 2011 6 13 /08 /août /2011 16:15

La riposte du loser

 

affiche-captain-america.jpghttp://nicolasfurno.com/files/planc/30.png

Plus qu'une figure patriotique, Captain America illustre la revanche du raté et le rêve américain. Le tout dans un film d'aventure old-school agréable.

 

Pour bouffer du super-héros cette année, on est gâté. Le dernier à se voir attribué son film s'appelle Captain America, le plus ostentatoirement patriote avec son bouclier étoilé et son costume aux couleurs des U.S.A. Une sorte de pendant masculin à Wonder Woman. De son vrai nom Steeve Rogers, le soldat super-puissant s'ancre dans une stratégie globale de Marvel. Après Iron Man et Thor, le studio présente son dernier super-héros avant The Avengers, le long-métrage regroupant toutes leurs figures de proue. Volontiers old-school comme son affiche, Captain America First Avenger prépare de le terrain avec un blockbuster estival assez réussi.

 

article-captain-america.jpg

Le pari du film de super-héros trouve un second souffle dans l'aspect aventure de l'ensemble. Steeve Rogers profite de tests scientifiques pour devenir le super soldat dont les alliés avaient besoin pour foutre une torgnole aux nazis. Et plus qu'Hitler, c'est au scientifique Johann Schmidt et ses expérimentations dangereuses que le capitaine se frotte. Le film rappelle plus une sorte de Indiana Jones croisé à un James Bond avec Roger Moore qu'à une chronique de Sam Raimi. Quoique. Entre Peter Parker (Spiderman) et Steeve Rogers se retrouvent cette même revanche du loser. Deux jeunes hommes vertueux mais mal-aimés. Johnston reprend le thème de la revanche du raté pour faire de Captain America un modèle citoyen. Celui qui jouit du rêve américain. Il faut accepter cet aspect pro-américain un peu lourd pour accepter la quête plus universelle. Quitte à tomber dans la contradiction.

 

article-captain-america-2.jpg

Captain America choisit non pas des soldats de l'oncle Sam pour le seconder dans ses aventures, mais un pot-pourri d'un multiculturalisme un peu anachronique. La pilule passe vu l'aspect Guerre mondiale et par un certain second degré développé. Un univers fidèlement retranscrit, notamment dans les rues de New York, donne corps au film qui évite le trop plein de kitsch. La lisibilité des scènes d'action compense un duel final pas assez mené au paroxysme. En clair, la première partie ne souffre de presque aucun défaut quand la suite s'enlise par moments. Reste que ce héros qui peut enfin gonfler le torse devient touchant. Chris Evans s'en sort très bien, les seconds rôles ont la place d'exister. Et dans une dernière phrase que l'on ne peut pas révéler, la volonté d'enfin devenir un homme se voit contrariée par un événement inattendu qui annonce bel et bien The Avengers.

 

P.S. : pour la énième fois, la 3D ne sert à rien. Une sale habitude.

 

Captain America First Avenger, de Joe Johnston, avec Chris Evans, Tommy Lee Jones, Hugo Weaving (U.S.A., 2h04, 2011)

 

Sortie le 17 août

 

La bande-annonce de Captain America First Avenger :

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by alexandre mathis - dans sortie en 2011
commenter cet article

commentaires

Bruce Kraft 14/08/2011 18:07



C'est vrai que la deuxième partie est le point faible du film mais c'est aussi la partie la plus "fantastique" finalement et nécessaire paradoxalement.


Content que ça t'ai plu!!


 



alexandre mathis 18/08/2011 18:26



content de te faire plaisir ^^



Présentation

  • : Critiques cinémas d'hier et d'aujourd'hui
  • Critiques cinémas d'hier et d'aujourd'hui
  • : Qu'ils viennent de sortir en salles ou qu'ils fassent partie de la légende, tous les films risquent un jour de passer à la moulinette de l'incorruptible critique de ce blog.
  • Contact

Twitter/ Facebook

Plan-c : critiques cinéma d'hier et d'aujourd'hui   

Faites également la promotion de votre Page

Graduation

http://nicolasfurno.com/files/planc/00.png A fuir !

http://nicolasfurno.com/files/planc/05.png

http://nicolasfurno.com/files/planc/10.png

http://nicolasfurno.com/files/planc/15.png

http://nicolasfurno.com/files/planc/20.png

http://nicolasfurno.com/files/planc/25.png Pas Mal.

http://nicolasfurno.com/files/planc/30.png

http://nicolasfurno.com/files/planc/35.png

http://nicolasfurno.com/files/planc/40.png

http://nicolasfurno.com/files/planc/45.png

http://nicolasfurno.com/files/planc/50.png Indispensable !

Le film d'Octobre

affiche drive

Dans l'actu

Bientôt au cinéma :

affiche contagion affiche l'ordre et la morale affiche take shelter

 

Récemment sortis :

affiche les géants affiche les marches du pouvoir affiche l'exercice de l'état affiche intouchables affiche poulet aux prunes affiche la couleur des sentiments affiche tintin affiche the artist affiche drive affiche le skylab affiche dream house affiche les hommes libres affiche alice affiche l'apollonide affiche la nouvelle guerre des boutons affiche restless affiche la guerre des boutons affiche crazy stupid love affiche warrior affiche carré blanc affiche présumé coupable affiche putty hill affiche la grotte des rêves perdus affiche la guerre est déclarée affiche blackthorn affiche cowboys & envahisseurs affiche la piel que habito affiche captain america affiche melancholia affiche la planète des singes les origines affiche mes meilleures amies affiche green lantern affiche super 8 affiche une vie tranquille