Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 18:06

 

Le fantôme du centre commercial

 

Ce film fut présenté dans le cadre de l'étrange festival

 

affiche-22nf-of-may.jpghttp://nicolasfurno.com/files/planc/15.png

Si Koen Mortier explose aussi bien les genres qu'un centre commercial, il n'empêche que son 22 mai tourne à vide. Une absence d'humanité gênante.

 

 

Le souffle de l'explosion emporte tout sur son passage. Sam, agent de sécurité des lieux n'a rien vu venir. Dans un délire de visions fantomatiques, le voilà harcelé par les défunts. L'intro de 22nd of May laisse présager un grand film. Caméra proche de Sam, Mortier crée en quelques minutes un quotidien. La clope du matin, se raser, prendre la même rue, ne pas prêter attention à la grisaille ambiante. Son lieu de travail n'a pas de saveur, il ne voit plus vraiment la pop colorée du magasin de jouets. Le seul problème, c'est qu'il s'aveugle aussi des hommes qui passent. Au mieux, ces derniers demandent un renseignement, au pire, ils débarquent pour tout faire péter. C'est un peu le même genre d'aveuglement qui plombe le travail de Koen Mortier.

 

article 22 mai

Sa capacité à montrer de belles images ne sert qu'une chronique confuse de récits de vies sans saveurs. L'arrivée au compte-goutte des fantômes des victimes pose deux problèmes. Le premier, c'est une complexité superficielle du récit. 22nd of May se charge de travail minutieux des cadres. Alors oui, c'est assez beau, pour ne pas dire esthétisant. La résultante de la gratuité rend l'affaire clinique. Contrairement au récent Carré Blanc, Mortier paie son incapacité à produire de l'humain. Les petites vies brisées de ces gens devraient étreindre comme un récit à la Almodóvar, faire rentrer les larmes et la chair dans un amas de gravas destructeurs. Or, personne ne semble revivre à travers ces cadavres. L’enchevêtrement des personnages n'a ni queue ni tête. Ce qui amène à la deuxième conséquence : l'interminable litanie plaintive en filigrane.

 

En à peine une heure vingt, le film assomme dans le mauvais sens du terme. Il ne subjugue pas, il détache le spectateur du tourment culpabilisateur. Car 22ndof May ne raconte rien. Il se complaît dans le pitch initial, fait étalage de sa technique comme un mauvais footballeur ferait des dribbles plus que de raison. Le pire est atteint quand on apprend la raison de l'acte terroriste, potentiellement bouleversant, en réalité grotesque. Tout ça pour un final publicitaire, aux ralentis snyderiens (néologisme qui entrera un jour dans le dictionnaire) sur musique pour parfums.

 

 

22nd of May, de Koen Mortier, avec Wim Willaert, François Beukelears, Titus de Voogdt (Bel., 1h20, 2010)

 

La bande-annonce de 22ndof May :

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by alexandre mathis - dans Evènements
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Critiques cinémas d'hier et d'aujourd'hui
  • Critiques cinémas d'hier et d'aujourd'hui
  • : Qu'ils viennent de sortir en salles ou qu'ils fassent partie de la légende, tous les films risquent un jour de passer à la moulinette de l'incorruptible critique de ce blog.
  • Contact

Twitter/ Facebook

Plan-c : critiques cinéma d'hier et d'aujourd'hui   

Faites également la promotion de votre Page

Graduation

http://nicolasfurno.com/files/planc/00.png A fuir !

http://nicolasfurno.com/files/planc/05.png

http://nicolasfurno.com/files/planc/10.png

http://nicolasfurno.com/files/planc/15.png

http://nicolasfurno.com/files/planc/20.png

http://nicolasfurno.com/files/planc/25.png Pas Mal.

http://nicolasfurno.com/files/planc/30.png

http://nicolasfurno.com/files/planc/35.png

http://nicolasfurno.com/files/planc/40.png

http://nicolasfurno.com/files/planc/45.png

http://nicolasfurno.com/files/planc/50.png Indispensable !

Le film d'Octobre

affiche drive

Dans l'actu

Bientôt au cinéma :

affiche contagion affiche l'ordre et la morale affiche take shelter

 

Récemment sortis :

affiche les géants affiche les marches du pouvoir affiche l'exercice de l'état affiche intouchables affiche poulet aux prunes affiche la couleur des sentiments affiche tintin affiche the artist affiche drive affiche le skylab affiche dream house affiche les hommes libres affiche alice affiche l'apollonide affiche la nouvelle guerre des boutons affiche restless affiche la guerre des boutons affiche crazy stupid love affiche warrior affiche carré blanc affiche présumé coupable affiche putty hill affiche la grotte des rêves perdus affiche la guerre est déclarée affiche blackthorn affiche cowboys & envahisseurs affiche la piel que habito affiche captain america affiche melancholia affiche la planète des singes les origines affiche mes meilleures amies affiche green lantern affiche super 8 affiche une vie tranquille